L'ARCHITECTURE DE L'EGLISE


        
  L'église de Lancharre avait autrefois 32 mètres de long.Ses dimensions sont bien réduites aujourd'hui.Quand  les religieuses quittèrent le village pour Chalon-sur-Saône en 1626,leur église menaçait ruine du côté de l'occident. Elles démolirent alors jusqu'à la deuxième travée près du choeur,èlevèrent encet endroit un mur de refend jusqu'à la voute afin de fermer le monument.

         Il ne subsiste plus qu'une travée de la nef flanquée de bas-cotés;une travée de choeur suivie d'une abside en hémicycle et deux absidioles.Celle du nord s'ouvre directement sur le collatéral,celle du sud est précédée d'une travée droite et toutes les deux sont en hémicycle.Une sacristie voutée s'ouvre au nord.

         Le clocher de plan carré et qui repose sur les quatres piliers du collatéral nord est perçé de baies ogivales géminées.

         La longueur n'est plus que de 11,30 mètres et la largeur totale,y compris la sacristie,de 20,50 mètres.
.

********************************************************************************************************************************

         L'examen des restes de cette église permet de penser qu'il y eut d'abord une petite église dont la travée qui supporte le clocher formait la croisée du transept.Cette croisée était flanquée de deux bras dont celui du nord est demeuré sous forme de sacristie.Elle ouvrait sur une abside qui est l'absidiole nord actuelle.Le transept était à peine saillant et la nef était flanquée de bas-cotés.Cette première église semble bien appartenir à la première moitié du 12ème siècle.
        A une époque indéterminée,probablement dans les dernières années du 12ème siècle ou premières années du 13ème siècle,on batit une grande église en utilisant la première.



                                       
Tout d'abord,examinons ce qui subsiste de la première église.

        L'ancienne croisée du transept(1) qui supporte le clocher est couverte d'une coupole sur trompes aérée du cotéde l'est par une petite baie en plein ceintre.
Sur les cotés nord et sud,entre les trompes,court une petite arcature.Cette croisée est déterminée par quatre arcs brisés,de même hauteur,qui retombent sur des dosserets couronnés d'impostes.Celles des arcs nord et sud se composent d'un petit bandeau biseauté,suivi d'un bandeau et d'un large chanfrein;celles de l'arc est sont de
simples bandeaux biseautés,celles de l'arc ouest sont moulurées d'un bandeau et d'une doucine.

         La sacristie actuelle(2) qui formait le bras nord du transept est voutée d'un berceau transversal brisé.La fenêtre en plein ceintre et à double ébrasement qui l'éclairait au nord a été bouchée.
Aujourd'hui une large fenêtre moderne s'ouvre à l'est.

        L'abside,(3)voutée en cul-de-four,est éclairée par une fenêtre d'axe assez étroit en plein ceintre et à double ébrasement et par une autre au nord beaucoup plus large et probablement postérieure.

          Dans le mur du bas coté nord(4) est une petite porte dont le linteau, soulagé par unarc de décharge, repose sur deux corbeaux ornés de personnages orants.

          Le clocher(1),de plan carré,s'élève sur la croisée.Il est épaulé de chaque coté par deux contreforts très plats qui s'élèvent aux angles.Au moment de l'agrandissement de l'église,on a surélevé le clocher d'un étage ,ajouré sur chaque façe de deux hautes baies en tiers-pont et coiffé d'une flèche à quatre pans refaite depuis lors.


           Toute cette partie de l'église est construite en petit appareil assez grossier.

                              
Dans l'autre partie de l'église construite postérieurement.

           La travée de nef(5) qui subsiste est couverte d'une voute à pénétrations.

L'arc triomphal est brisé et à double rouleau.Le premier rouleau retombe sur des colonnes engagées dont les chapiteaux sont déjà gothiques:celui du sud est orné de feuillages qui se recourbent en crochets et celui du nord porte une tête de la bouche de laquelle sortent des feuillages.

           Le bas coté(6) est vouté d'un berceau plein ceintre transversal.

          La travée de choeur(7) qui précède l'abside,(8)voutée en cul-de-four,est couverte d'un berceau légèrement brisé.

           La travée(9) qui précède l'absidiole sud,(10)également voutée en cul-de-four, porte une voute d'arêtes.

          Trois fenêtres assez larges,à double ébrasement et en plein ceintre, éclairent l'abside;elles sont très soigneusement appareillées.Une seule fenêtre s'ouvre dans l'absidiole sud.

         Cette seconde partie de l'église est construite en moellons de plus grand appareil que la première et très soignée.La différence est frappante.De plus l'arcature qui soutient la corniche de l'abside porte sur des modillons moulurés d'une doucine dont l'arête supérieure s'incurve en accent circonflexe renversé,déterminant des surfaces gauches.La tablette à double ressaut de la corniche de l'absidiole est directement soutenue par des modillons moulurés ou plus simplement d'un cavet.Des trous de boulins sont visibles un peu partout.



.